“The Physiological Transformations in Thérèse Raquin and in Madeleine Férat de Zola”


Creative Commons License

Özkaya E.

Çukurova Üniversitesi, Sosyal Bilimler Dergisi, vol.14, no.1, pp.343-351, 2005 (International Refereed University Journal)

  • Publication Type: Article / Article
  • Volume: 14 Issue: 1
  • Publication Date: 2005
  • Title of Journal : Çukurova Üniversitesi, Sosyal Bilimler Dergisi
  • Page Numbers: pp.343-351

Abstract

Zola montre le mécanisme des faits en opérant sur les caractères, sur les passions, sur les faits sociaux comme le physiologiste opère sur les corps vivants. Il dissèque minutieusement et méthodiquement les transformations physiologiques des personnages principaux qui sont des êtres dominés par les passions, non par la raison. Il applique à tous ses romans les méthodes appliquées aux sciences expérimentales. Pour lui, les caractères et leurs transformations physiologiques sont étroitement liés par le milieu social et par l’hérédité. La transformation physiologique est devenue dans Thérèse Raquin et Madeleine Férat, non seulement une force qui divise les couples mais aussi une source d’angoisse. Dans ces deux œuvres qui sont le manifeste du naturalisme, chaque décor et chaque événement ont été vus par l’œil de la caméra objective de Zola. Thérèse et Madeleine qui restent sous l’influence de la beauté extérieure de jeunes hommes puissants, tombent dans une grande angoisse.

Zola, naturalisme, hallucination, Thérèse Raquin, Madeleine Férat, transformation physiologique
Zola montre le mécanisme des faits en opérant sur les caractères, sur les passions, sur les faits sociaux comme le physiologiste opère sur les corps vivants. Il dissèque minutieusement et méthodiquement les transformations physiologiques des personnages principaux qui sont des êtres dominés par les passions, non par la raison. Il applique à tous ses romans les méthodes appliquées aux sciences expérimentales. Pour lui, les caractères et leurs transformations physiologiques sont étroitement liés par le milieu social et par l’hérédité. La transformation physiologique est devenue dans Thérèse Raquin et Madeleine Férat, non seulement une force qui divise les couples mais aussi une source d’angoisse. Dans ces deux œuvres qui sont le manifeste du naturalisme, chaque décor et chaque événement ont été vus par l’œil de la caméra objective de Zola. Thérèse et Madeleine qui restent sous l’influence de la beauté extérieure de jeunes hommes puissants, tombent dans une grande angoisse.

Zola, naturalisme, hallucination, Thérèse Raquin, Madeleine Férat, transformation physiologique